Autour des Migrants

Malgré l'énorme élan coupé par le covid et son premier confinement, l'énergie qui s'est engagée à Cinéco autour de la problématique des Migrants est digne d'être décrite ici. C'est l'histoire d'un engagement pour ne pas rester indifférents, qui refuse la fabrication de l'indifférence. Tout démarre avec la découverte en avant-première de « Pour Sama ». Le film, pour Cinéco, rentre immédiatement dans la catégorie des incontournables par sa qualité, sa puissance évocatrice, et son message. Le CA de Cinéco vote pour que le film entre dans la programmation du circuit. C'est une occasion de réagir sur le scandale syrien. S'ensuit une discussion pour programmer le film « Fahim ». Très vite, les échanges aboutissent à la proposition d'une programmation exceptionnelle sur le thème des migrations, à Florac. La direction de l'association soutient le projet naissant et très vite les bénévoles motivés et les salariés se lancent dans son montage. Puis arrive la rencontre du film « Déplacer Les Montagnes » et de Laetitia Cuvelier, sa co-réalisatrice. Son témoignage filmique et personnel sur l’accueil des migrants juste après les cols alpins boucle la boucle et permet de tracer tout le cheminement de ces hommes et femmes depuis la cause jusqu’à notre porte. Laeticia est motivée pour accompagner le film autant que possible. « Déplacer Les Montagnes » s'ajoute à la liste et sera projeté en présence de la réalisatrice. L'enjeu est à la taille de l'engagement et s'ensuit alors une danse de tractations, d'échanges et d'appels : sollicitations des associations de Florac, de la bibliothèque de la Ville mais aussi de la Cimade, de SOS Méditerranée, organisations de conférences, d'expositions... L'énorme travail de contacts crée un lien fort entre bénévoles, salariés et associations locales. Buvette et restauration sont prévues dont les recettes seront reversées aux associations liées aux Migrants. L'idée étant d'entourer les films et de les prolonger avec des débats, « Fahim » sera présenté avec le Réseau Education Sans Frontière, « Les Filles du Soleil » avec le CDIFF (Comité Départemental d'Informations pour les Femmes et les Familles) puis « Pour Sama » avec la présence de tous. « Déplacer Les Montagnes » précédé et suivi d’un échange est souvent diffusé en double séance avec ‘Pour Sama’. L'idée de rentrer le projet dans la programmation de Cinéco et de le faire circuler sur le territoire est acté et tout est daté et calé.

Puis le Covid s'abat comme un mauvais rêve. Prévu au printemps, l'évènement est repoussé à septembre. La maladie n'aura pas tout à fait raison de l'énergie déployée : sur Florac, la coopération avec la bibliothèque est maintenue (exposition de livres sur le sujet), deux barnum sont installés pour abriter buvette et restauration et quatre films sont présentés (« Fahim », « Pour Sama » et « Les Filles du Soleil » en salle puis « Déplacer les Montagnes » aux quatrièmes du Collège en présence de la réalisatrice.). Par ailleurs, les films « Pour Sama » et « Déplacer le Montagnes » seront largement diffusés sur le circuit, le second systématiquement accompagné, présenté et prolongé par sa réalisatrice, Laetitia Cuvelier, dans toutes les salles, jusqu'à Mende où les terminales du Lycée Chaptal ont eu l'occasion d'en débattre. Belle aventure tout de même !

Autour des Migrants