Sur nos écrans : recherche multicritère

Retrouvez nos séances par date ou par village
- - - | |

Nos lieux de projection

Villefort

Lieu : Ciné/Théâtre de La Forge
Rythme : 1er samedi du mois

Le royaume de Kensuke

Sortie en : 2024

Durée : 01h24min

Genre : Animation

Mention : dès 8 ans

Origine : Angleterre, France (VF)

De : Neil Boyle, Kirk Hendry

Avec :

Synopsis

L’incroyable histoire de Michael, 11 ans, parti faire un tour du monde à la voile avec ses parents, avant qu’une terrible tempête ne le propulse par-dessus bord avec sa chienne Stella. Échoués sur une île déserte, comment survivre ? Un mystérieux inconnu vient alors à leur secours en leur offrant à boire et à manger. C’est Kensuké, un ancien soldat japonais vivant seul sur l’île avec ses amis les orangs-outans depuis la guerre. Il ouvre à Michael les portes de son royaume et lorsque des trafiquants de singes tentent d’envahir l’île, c’est ensemble qu’ils uniront leurs forces pour sauver ce paradis...

Critique

Une histoire d’accomplissement racontée avec peu de mots et beaucoup de sensibilité, d’humanité, qu’on mettra avec plaisir devant les yeux des enfants, en notant tout de même que quelques scènes peuvent impressionner. Les adultes monteront aussi à bord et se laisseront emporter ! Un plaisir en forme de récit d'apprentissage bienveillant, sur la réparation, la consolation et le respect de la nature.

Bande annonce



Villefort: dim. 09 juin à 18h00min

Riddle of fire

Sortie en : 2024

Durée : 01h54min

Genre : Action, Aventure, Comédie

Mention :

Origine : Etats-Unis (VO)

De : Weston Razooli

Avec : Lio Tipton, Charles Halford, Weston Razooli

Synopsis

Il était une fois un trio d’enfants cherchant à craquer le code parental de leur nouvelle console et aussi la parfaite recette de la blueberry pie, une secte de braconniers qui ne cessent de se chicaner, une petite fille qui a des dons elfiques… Un premier long métrage dont le budget est aussi lilliputien que sont géantes sa sophistication formelle et sa liberté épique. Comme si, dans une forêt enchantée du Wyoming, Tom Sawyer, le Club des cinq et les Goonies s’étaient donné rendez-vous pour faire un jeu de plateau autour d’un feu de camp.

Critique

Une « comédie d'aventure néo-féerique racontée du point de vue de quatre enfants bandits », voilà les mots qu’emploie Weston Razooli pour qualifier son premier film. On est assurément du côté de Stand By Me, des Goonies avec un mélange d’heroic fantasy et de western mais ce film bricolé fait souffler avec espièglerie un vent de liberté rare. Le film est entièrement tourné en 16mm, ce qui donne un chatoiement de lumière très eighties. Bref - un conte de fées contemporain qui emportera petits et grands !

Bande annonce



Villefort: dim. 09 juin à 21h00min

Pas de vagues

Sortie en : 2024

Durée : 01h32min

Genre : Drame authentique

Mention :

Origine : France (VF)

De : Teddy Lussi-Modeste

Avec : François Civil, Shaïn Boumedine, Mallory Wanecque

Synopsis

Julien est professeur au collège. Jeune et volontaire, il essaie de créer un lien avec ses élèves. Un jour, sa vie bascule : il est accusé de harcèlement par une élève de sa classe. Face aux pressions du frère aîné de la jeune fille et celles de ses camarades de classe, Julien cherche du soutien parmi ses collègues et sa hiérarchie. Mais devant le risque d’embrasement, le silence règne.

Critique

Un film complexe et qui va faire discuter à la sortie de la séance. Et c’est déjà bien ! Un film sincère (le réalisateur est professeur et c’est son histoire) et assumé dans ses partis pris (et comment lui reprocher ?). Il n’épargne personne, c’est un portrait pas forcément élogieux de l’humain mais le film essaie d’éviter tout manichéisme. Surtout il éclaire et alerte sur la complexification de certains métiers. Et plus globalement, il pose une question fondamentale sur l’avenir de nos sociétés : comment et où trouver toujours plus d’énergie pour continuer à être habité par une haute idée de ce que l’on fait ? Comment ne pas jeter l’éponge quand tout prend l’eau ? Comment prendre des risques pour faire au mieux tout en se protégeant ? Laissons le réalisateur conclure « Mon film est un cri. Et ce cri porte en lui l’espoir. Il reste des hommes et des femmes qui sont passionnés par la transmission - moi-même, malgré les défis, je ne peux me résoudre à renoncer à mon rôle d’enseignant. Je suis trop reconnaissant envers l’école pour tout ce qu’elle m’a apporté »

Bande annonce



Villefort: dim. 14 juil. à 21h00min