Sur nos écrans : recherche multicritère

Retrouvez nos séances par date ou par village
- - - | |

Nos lieux de projection

La Grand-Combe

Champclauson
Espace Culturel La Berline
Lieu d'accueil en résidences d'artistes et programmation culturelle à Champclauson et autour de la Grand'Combe.
Site : https://leslendemains.fr/
Facebook / Instagram : LesLendemains/LaBerline

Le garçon et le héron VF

Sortie en : 2023

Durée : 02h05min

Genre : Animation

Mention :

Origine : Japon (VF)

De : Hayao Miyazaki

Avec :

Synopsis

Après la disparition de sa mère dans un incendie, Mahito, un jeune garçon de 11 ans, doit quitter Tokyo pour partir vivre à la campagne dans le village où elle a grandi. Il s’installe avec son père dans un vieux manoir situé sur un immense domaine où il rencontre un héron cendré qui devient petit à petit son guide et l’aide au fil de ses découvertes et questionnements à comprendre le monde qui l'entoure et percer les mystères de la vie.

Critique

Très librement adapté d’un roman pacifiste de 1937 s’adressant à la jeunesse du Japon alors en guerre, le dernier (et ultime ?) long métrage du cinéaste de 82 ans est un film-somme mystérieux et virtuose, évoquant, à travers la quête fantastique d’un jeune adolescent, la question du deuil et de la transmission. On retrouve tout l’univers du maître japonais dans cette fresque luxuriante, débridée et délicate. Un petit bijou d’animation.

Bande annonce



La Grand-Combe: sam. 24 févr. à 16h00min

Bâtiment 5

Sortie en : 2023

Durée : 01h40min

Genre : Drame pas désespéré

Mention :

Origine : France (VF)

De : Ladj Ly

Avec : Anta Diaw, Alexis Manenti, Jeanne Balibar, Steve Tientcheu

Synopsis

Haby, jeune femme très impliquée dans la vie de sa commune, découvre le nouveau plan de réaménagement du quartier dans lequel elle a grandi. Mené en catimini par Pierre Forges, un jeune pédiatre propulsé maire, il prévoit la démolition de l'immeuble où Haby a grandi. Avec les siens, elle se lance dans un bras de fer contre la municipalité et ses grandes ambitions pour empêcher la destruction du bâtiment 5.

Critique

En 2019 avec « Les Misérables », Ladj Ly renouvelle le film de banlieue vingt-quatre ans après « La haine » de Mathieu Kassovitz. Dans ce nouveau film, il reste fidèle au milieu urbain dans lequel il a grandi en s’attaquant à la problématique de l’urbanisme. Tout aussi riche que le précédent, « Bâtiment 5 » est un film dense, fort, politique, servi par d’excellents comédiens avec une mention spéciale à Alexis Manenti. Un véritable tour de force en plus doux, plus réfléchi.

Bande annonce



La Grand-Combe: sam. 24 févr. à 19h00min

Marinette

Sortie en : 2023

Durée : 01h36min

Genre : Biopic

Mention :

Origine : France (VF)

De : Virginie Verrier

Avec : Garance Marillier, Emilie Dequenne, Fred Testot, Sylvie Testud, Alban Lenoir, Caroline Proust, Anna Bullard

Synopsis

Née en 1975, Marinette Pichon est l'une des plus grandes stars mondiales de la discipline. Détectée à l'âge de 5 ans, elle deviendra la première joueuse française à faire carrière aux Etats-Unis (hommes/femmes confondus) et la recordwoman du nombre de buts et de sélections en équipe de France (hommes/femmes confondus). De son enfance, ravagée par un père violent et alcoolique, jusqu'au rêve américain (elle fut sacrée meilleure joueuse et meilleure buteuse de la prestigieuse ligue US en 2002 et 2003 et MOST VALUABLE PLAYER en 2003) en passant par son parcours en équipe de France, portrait d'une gamine issue d'un milieu ouvrier que rien ne prédestinait à ce parcours hors norme.

Critique

La puissance du film vient du contraste entre l’abjection vécue à la maison et l’éclatante réussite sociale, entre un univers contrôlé par les hommes et la lutte d’une femme pour faire péter cette domination. Garance Marillier donne au film une charge électrique : cette fille, c’est de la bombe. La complicité entre l’actrice et la footballeuse a porté ses fruits car ce film, qui n’a pas peur d’être militant, touche même si on ne se passionne pas pour le sport. Un biopic plein de finesse.

Bande annonce



La Grand-Combe: ven. 08 mars à 20h30min

La fille de son père

Sortie en : 2023

Durée : 01h31min

Genre : Comédie dramatique

Mention :

Origine : France (VF)

De : Erwan Le Duc

Avec : Nahuel Perez Biscayart, Céleste Brunnquell, Maud Wyler

Synopsis

Etienne a vingt ans à peine lorsqu'il tombe amoureux de Valérie, et guère plus lorsque naît leur fille Rosa. Le jour où Valérie les abandonne, Etienne choisit de ne pas en faire un drame. Etienne et Rosa se construisent une vie heureuse. Seize ans plus tard, alors que Rosa doit partir étudier et qu’il faut se séparer pour chacun vivre sa vie, le passé ressurgit.

Critique

C’est donc l’histoire d’un père qui va (devoir) laisser partir sa fille et d’une fille qui va (pouvoir) quitter son père. En creux, c’est l’histoire d’un amour disparu et d’une mère absente. Pour vivre avec – c’est-à-dire sans – Etienne et Rosa ont inventé une manière bien à eux de passer le temps et d’habiter le présent. De ne rien laisser paraître... Lorsque surgit l’instant d’accorder ses affects à la météo d’un événement imprévu, l’équilibre vacille. Erwan Le Duc (rappelez vous Perdrix et Sous contrôle) rend compte du dérèglement émotionnel / climatique avec des parti-pris formalistes, visuels comme sonores. Le récit devient flottant, moins déterminé par le verbe et la linéarité, et le spectateur éprouve le passage du répit à la fuite, du détachement à la mélancolie. Un film touchant, doux, sensible et beau, léger comme nuage de printemps.

Bande annonce



La Grand-Combe: sam. 30 mars à 16h00min

Perfect days

Sortie en : 2023

Durée : 02h03min

Genre : Comédie légère

Mention :

Origine : Allemagne, Japon (VO)

De : Wim Wenders

Avec : Koji Yakusho, Tokio Emoto, Arisa Nakano

Synopsis

Prix d'interprétation masculine - Cannes 2023 Hirayama travaille à l’entretien des toilettes publiques de Tokyo. Il s’épanouit dans une vie simple, et un quotidien très structuré. Il entretient une passion pour la musique, les livres, et les arbres qu’il aime photographier. Son passé va ressurgir au gré de rencontres inattendues. Une réflexion émouvante et poétique sur la recherche de la beauté dans le quotidien.

Critique

C'est une année faste pour Wim Wenders. Voilà un homme âgé en pleine capacité de ses moyens, un de ceux qui a vu se coucher de nombreux soleils et qui ne cessent d'en accrocher sur le bord de nos routes cinématographiques. Là, Wenders s'attache à un homme et nous aussi. Un homme profondément libre de préférer écouter des cassettes plutôt que Spotify, un homme autonome qui trouve du plaisir à régler sa vie comme du papier à musique. La félicité se dissimule dans un bain douche, dans un morpion sanitaire, dans l'accomplissement d'une tâche effectuée avec minutie. Perfect Days est une magnifique étude de mœurs, le portrait d'un homme, à la fois ordinaire et complexe, drôle et attachant. Éloigné du matérialisme, le film reconvoque un bonheur perécien, celui qui se situe dans les strates de la peau, dans l'épaisseur du temps, dans les choses de la vie. Wim Wenders signe un film sur les petits riens, qui aurait pu déboucher sur un grand vide mais donne au contraire un concentré de poésie lumineuse. C’est inattendu, déconcertant, beau et, d’une certaine manière, fascinant.

Bande annonce



La Grand-Combe: sam. 30 mars à 19h00min